□ Baroque Ketsuraku no Paradigm - Ueda Shinsyu □
□ BAROQUE ~欠落のパラダイム - 上田信舟
Shinshu Ueda Web Site
Baroque Comics - Sting Page

Ueda Shinsyu n'est pas un inconnus dans la scène manga, surtout pour les amateurs de RPGs et surtout de Megaten. L'artiste a en effet travaillé sur de nombreux projets de manga autour de l'univers Megaten. On lui doit entre autres des mangas autour de Majin Tensei, de Persona, de Shin Megami Tensei Gaiden, RONDE, mais aussi des traveaux sur Fire Emblem, des illustrations de romans, des mangas originaux et évidemment les 3 volumes du manga Baroque, appelé Baroque : Ketsuraku no Paradigm, aka The Missing Paradigm.

Sortis entre Avril 2001 et Avril 2002, les 3 volumes qui forment Baroque The Missing Pradigm sont d'une maitrise juste et rare pour une adaptation d'un jeu video. D'autant plus que Baroque le jeu propose un univers véritablement personnel, c'est une oeuvre artistique totale et complexe, et les exemples de mangas qui reprennent avec réussite des univers aussi particuliers ne sont pas nombreux. Kyuu Hayashida reprenanit plutôt bien l'univers de Maken X, mais Kazuaki Yanagisawa n'a lui pas rendus justice à l'univers Megaten qu'il a emprunté pour ses manga Khan et surtout le one shot if... plutôt déprimant.
Ueda Shinshu adapte Baroque à sa manière, rendant justice à l'univers et au déroulement du jeu pendant les premiers moments du manga qui calque clairement le jeu pour séduire le fan, mais le produit final est quand même différent de l'original. Plus manga, forcément, mais aussi une autre vision de l'univers de Baroque, une autre version, celle de Shinshu Ueda. Celà s'accorde parfaitement à Baroque de toute façon, jeu qui prône le changement et la liberté totale. Bref, Ueda nous propose quelque chose de bien, de beau, de digne.

Le héros de Baroque doit donc descendre au fond de la Nerve Tower, et s'il meurt en chemin, il renaitra pour redescendre une nouvelle fois afin de purifier son crime. Il ressucitera tant qu'il n'a pas expié son crime et purifié le Dieu qui est devenus fou. Le héros du manga aurait détruit le monde et l'aurait fait sombrer dans le baroque, une ambiance d'illusion où tout est en métamorphose. Les humains se transforment en créatures informes, l'air devient nauséabonde, et la survit implique des crimes avec comme seule loi celle du plus fort.
Ueda Shinshu décrit le Upper Angel aux fausses ailes comme un dominateur, un être supérieur qui influence le héros, mais pour quelle raison ? Lui fait-il commettre le bien ou le mal ? Le héros sombrera plusieure fois avant de découvrir la vraie nature du monde de Baroque, et il croisera au cours de ses illusions les êtres grotesques qu'on rencontre déjà dans le jeu, modifiés génétiquements par la grande vague de chaleur qui a bouleversé le monde. Ainsi on retrouve la fille aux cornes qui parle à la place du héros, l'homme au cercueil qui souhaite faire sombrer le héros dans son training donjon pour l'enfermer dans son cercueil, mais on découvre aussi des personnages inédits qui banalisent un peu l'experience Baroque (la sauce manga inévitable) mais qui parviennent quand même à séduire le fan très exigent (moi quoi).

Le trait de Ueda Shinshu est de qualité, très fin clair et efficace. Il parvient à emprunter parfaitement le character design original pour rendre vivant ses personnages, et ajoute même des touches d'humours bien ou malvenus (au choix) dans cet univers distordus. Les plans et la composition des pages sont de qualité, rien d'hors norme mais quand même assez de précision et de sincérité dans ce travail pour titiller l'oeil. Mais sa plus grande réussite est d'avoir sus recréer l'univers, l'ambiance et le baroque qui souille le monde, grâce à des dessins excelents de la Nerve Tower et un rendus parfait de la désolation du paysage.

Globalement l'histoire tient la route, le début est exemplaire car il reprend à la lettre le déroulement du jeu, mais la suite imaginé par Ueda est convainquante et il nous offre donc une vision interressante de cet univers. Les personnages parlent peu, c'est surtout un jeu d'ambiance, ça reste donc fidèle tout au long à l'original. La première partie du manga reste la plus obsedante celà dit, à mon gout.

Le 1er volume du manga a été traduit par des fans en version us, sur Mangavolume.com : http://mangavolume.com/baroque/chapter-1/

Quelques pages pour servir de teaser :

-> Back to TOP